Dossier de sant

   
Communiqué

Première greffe coeur-rein ICM-HMR

Montréal, le 30 octobre 2007 – Fruit d’un partenariat entre les deux établissements, l’Institut de Cardiologie de Montréal (ICM) et l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont (HMR) ont réalisé avec succès leur première transplantation combinée cœur-rein chez un patient de 29 ans porteur de la maladie du greffon (complication à long terme d’une transplantation cardiaque) et souffrant d’insuffisance rénale concomitante.  

 

Cette intervention a été effectuée à l’ICM le 12 octobre 2007. Les Drs Denis Bouchard et Louis P. Perrault, chirurgiens cardiaques de l’Institut de Cardiologie de Montréal, ont procédé à la greffe cardiaque dans un premier temps; quelques heures plus tard, le Dr Michel Morin, spécialiste en chirurgie hépatobiliaire de l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont, a procédé à la greffe rénale. Les suites de l’intervention ont été favorables au patient.  

 

Une procédure complexe et rare  

Ce type de transplantation multiorganes chez un même receveur est une procédure rare comme d’autres interventions telles les greffes cœur-foie ou les greffes cœur-poumons qui peuvent s’avérer nécessaires chez des patients sélectionnés souffrant de défaillance de plusieurs systèmes.  

 

Rendue possible grâce à l’expertise de l’ICM en greffe cardiaque et à celle de l’HMR en greffe rénale, de même qu’à l’équipe multidisciplinaire qui assistait les Drs Bouchard, Perrault et Morin, cette première transplantation combinée cœur-rein ICM-HMR est un exemple concret de la réussite de la mise en commun des établissements qui font partie des réseaux universitaires intégrés de santé (RUIS). De plus, elle s’inscrit dans la mission de transplantation multiorganes de l’ICM grâce à des collaborations avec l’HMR (greffe rénale), le CHUM (greffe cœur-poumons et hépatique) et le CHU Sainte-Justine (greffe pédiatrique).    

 

Une histoire qui a débuté par un virus au coeur  

Le patient - Dany Imbeau-Turcotte - n’avait que 13 ans lorsque, en 1991, il a vu sa vie bouleversée par une myocardite virale, c’est-à-dire un virus qui a affecté son cœur; il subit alors une greffe cardiaque au CHU Sainte-Justine. Une fois atteint l’âge adulte, ce patient a par la suite été suivi à la clinique de greffe de l’Institut de Cardiologie de Montréal tout en menant une vie active, entre autres en exerçant un travail dans le domaine de la construction. Au fil des ans, son état de santé s’est toutefois détérioré à un point tel qu’une greffe cœur-rein était devenue incontournable. Sa greffe cœur-rein devrait lui permettre de bénéficier d’une meilleure qualité de vie.  

 

À propos de l’Institut de Cardiologie de Montréal  

Fondé en 1954, l’Institut de Cardiologie de Montréal (ICM) vise constamment les plus hauts standards d’excellence dans le domaine cardiovasculaire par son leadership en prévention, en soins ultraspécialisés, en formation des professionnels, en recherche clinique et fondamentale et en évaluation des nouvelles technologies. Il est affilié à l’Université de Montréal et ses résultats cliniques sont parmi les meilleurs au monde. En 2006-2007, l’ICM a réalisé plus de 2 000 chirurgies; son département de chirurgie est l’un des sept centres internationaux du réseau d’investigation clinique du National Institutes of Health - Instituts de recherche en santé du Canada. Pour en connaître d’avantage sur l’Institut, veuillez visiter notre site Web à l’adresse www.icm-mhi.org.  

 

À propos de l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont  

L'Hôpital Maisonneuve-Rosemont est un centre affilié à l’Université de Montréal pour les soins, l’enseignement et la recherche scientifique. Ses quelque 5000 employés et 460 médecins oeuvrent pour la santé et le bien-être de la population de l’Est de Montréal. L’hôpital possède une expertise reconnue à l’échelle internationale en hématologie (greffe de moelle osseuse), en néphrologie (greffe rénale) et en ophtalmologie (vision).    

 

À voir

 

» La bonne nouvelle TVA

 

» Reportage diffusée à TVA le 30 octobre 2007

 

 

 

 

Voir toutes les nouvelles